Le Cambodge fait partie de mes pays préférés. Et pour cause, mon voyage fut intense en émotions. Que ce soit au niveau du contact avec les cambodgiens ou bien face aux décors à couper le souffle, j’ai été conquise sur tous les niveaux.

Avant de partir :

En plus d’avoir un passeport valable au moins 6 mois après votre date de retour, il est obligatoire de faire un visa pour entrer au Cambodge. Le visa touristique est pour 30 jours et il est bon de savoir que l’on peut le faire directement à son arrivée à l’aéroport. C’est ce que j’ai fait et tout s’est bien passé. Pour ce faire, il faut prévoir 30$ en liquide ainsi qu’une photo d’identité. En outre, ce visa peut être prolongé une fois pour 30 jours supplémentaires. Afin de l’obtenir, il faut se rendre au Département pour les Étrangers du Ministère de l’Intérieur à Phnom Penh de préférence une semaine avant l’expiration.

Quand partir ?

Les meilleurs mois de l’année pour vous rendre au Cambodge sont décembre-janvier-février. En effet, c’est à cette période que les journées sont les plus agréables sans trop d’humidité. Cependant, il est préférable d’éviter juillet-août-septembre car c’est la saison de la mousson. En plus des fortes pluies, il y a aussi beaucoup de vent et cela peut gâcher le séjour. De même, à partir d’avril, je vous préviens qu’il fera très chaud.

La monnaie :

Le Riel Cambodgien est la monnaie du pays. Avant de partir, je vous suggère de consulter le taux du jour. Pour info, 10000 riels font environ 2€.

Le décalage horaire :

Il peut s’avérer judicieux de savoir qu’il y a 5 heures de différence (en  plus) avec la France et été et 6 heures en hiver.

Les endroits incontournables à voir au Cambodge :

Les temples d’Angkor :

Enorme coup de coeur pour cette beauté de la nature. J’ai été stupéfaite devant la beauté des paysages aussi bien d’Angkor Wat, de Bayon ou de Ta Prohm. Si ces noms ne vous évoquent pas grand chose, je vous invite à lire mon article à ce sujet avec toutes mes infos pratiques pour les découvrir.

 

Kompong Phluk :

Toujours vers Siem Reap, je vous emmène maintenant dans le village de pêcheurs de Kompong Phluk pour un dépaysement garanti.

Sihanoukville :

Changeons de registre avec Sianoukville qui se trouve sur les rives du Golfe de Thaïlande. Au programme, bronzette et baignade 🙂

 

Phnom Penh :

Je termine par la capitale du Cambodge : Phnom Penh. C’est bien souvent le point d’entrée et de départ dans le pays. Profitez-en alors pour découvrir les trésors de cette ville animée.