La route 66 relie Chicago à Los Angeles. Plus précisément, elle se termine sur la jetée de Santa Monica au pied du panneau “end of the trail”. La route 66 s’étend sur trois fuseaux horaires et 8 États qui sont les suivants : l’Illinois, le Missouri, le Kansas, Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique, l’Arizona ainsi que la Californie. Il n’est pas rare de croiser des bikers venant faire une partie de cette route connue dans le monde entier. Les paysages qu’elle traverse valent le détour c’est pourquoi la route 66 est si populaire. Parmi la multitude de villes que l’on passe quand on fait un road trip sur la route 66, il y a deux petites villes qui m’ont particulièrement marquées : Seligman et Kingman.

Route 66    

Seligman :

Cette petite ville se trouve en Arizona au milieu de nulle part. La principale raison de s’y arrêter est pour manger un bout ou bien pour dormir dans un motel au bord de la route. Elle reste toutefois très charmante et incontournable de la route 66.

 

Où manger sur la route 66 ?

Au Roadkill 66 Café :

A Seligman, le Roadkill Café est une bonne adresse pour faire une pause. Les plats américains sont à l’honneur avec des burgers, des wings, des wraps… C’est plutôt bon mais c’est surtout pour sa décoration que l’on est attiré par l’établissement. N’oubliez pas de laisser votre empreinte sur un billet de 1 dollar afin d’immortaliser votre passage.

   

Kingman :

Kingman est tout autant paumé que Seligman pourtant elle fait partie des villes phares de la route 66. D’ailleurs, une fois sur place tout rappelle celle-ci pour le plus grand bonheur des visiteurs. Il n’y a pas grand chose à voir à part peut-être la Power House qui est une ancienne centrale électrique réhabilitée. A l’intérieur, on trouve le centre des visiteurs ainsi qu’un petit musée dédié à l’histoire de la route 66.

 

Le Skywalk du Grand-Canyon :

Une fois que vous êtes à Kingman, je vous suggère de poursuivre votre route vers le Skywalk du Grand Canyon qui se trouve à 2h environ. L’entrée du Skywalk est à 35$ par personne et permet d’accéder à la fameuse passerelle en verre au-dessus du Grand Canyon. Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, la passerelle ne se trouve pas au Grand Canyon Village mais à 400 kilomètres de celui-ci. C’est une prouesse architecturale car elle s’avance à 21 mètres du bord au-dessus d’un pic de 1220 mètres. Surplombant la rivière du Colorado, on en prend plein les yeux. A vous de décider si vous voulez faire toute cette route pour cela.