Avant de débuter cet article, je sais ce que la plupart d’entre vous doivent se dire : que peut-il bien avoir d’intéressant à voir à Turin ? Certes, la ville fait moins rêver que ses voisines telles que Venise ou encore Rome mais elle a tout de même plein de belles choses à offrir. Vous verrez qu’après cet article, vous ne verrez plus Turin de la même manière. De même, je trouve que la ville à réussi sa transformation. En effet, j’y suis allée il y a 10 ans pour la première fois et je n’avais pas accrochée avec la ville qui faisait salle et mal entretenue. Aujourd’hui ce n’est plus cas et les touristes affluent en masse.

Quoi voir et quoi visiter à Turin ?

1. Le Mole Antonelliana :

Le Mole Antonelliana est LA visite incontournable de la ville. Et pour cause, cet édifice est le symbole de la ville. Pour 7€, l’ascenseur panoramique nous emmène à 167 mètres de haut afin d’avoir une vue imprenable sur Turin et ses environs. Par contre on fait vite le tour et comme il n’y a qu’un ascenseur il ne faut pas être pressé à la fois pour monter et pour descendre. Au sommet, la vue sur Turin est magnifique et cela permet également de mieux se repérer.

mole antonelliana, turin mole antonelliana, turin mole, turin  turin

2. Le Musée National du Cinéma :

Dans le bâtiment du Mole Antonelliana on peut également visiter le musée du cinéma. D’ailleurs, depuis l’ascenseur on aperçoit une partie du musée. J’ai trouvé ce musée surprenant notamment grâce aux simulations visuelles et sonores que l’on retrouve tout le long du parcours. A partir des décors de la Mole, le scénographe suisse François Confino a laissé libre cours à son génie ainsi qu’à son imagination. Cela se voit, car la visite est atypique. Les visiteurs ne sont pas seulement des visiteurs, mais ce sont des explorateurs, des acteurs et des spectateurs. Je vous le conseille vivement pour passer un agréable moment en parcourant toute l’histoire du cinéma. L’entrée est à 10€ mais il existe un billet combiné avec le Mole à 14€.

mole antonelliana, turin 

3. Le Musée Egyptologique :

Le Musée égyptologique de Turin est le musée égyptien le plus ancien du monde. On considère d’ailleurs souvent Turin comme étant la ville où est née l’égyptologie. Fondé en 1824, il est entièrement consacré à l’art et à la culture égyptienne. Parmi les pièces archéologiques les plus importantes, il y a la tombe intacte de Kha et Merit et le temple rupestre d’Ellesija. Cela dit, d’un point de vue historique, l’objet le plus important est sans aucun doute le Canon royal de Turin. Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 19h30 et l’entrée est à 7,50€.

4. Faire une croisière sur le Pô :

À l’est de la ville, coule le Pô qui est le fleuve traversant la ville et qui est également le plus grand fleuve italien. J’avoue que lors de mon passage, le dépôt verdâtre ne donnait pas vraiment envie. Néanmoins, si temps le permet, je vous conseille de faire une petite croisière. La promenade est bon marché : de 4€ à 6€ en fonction des compagnies et cela permet de découvrir la ville autrement.

po, turin pô, turin  

5. La place Castello :

La Piazza Castello est l’un des carrefours principaux en plein coeur de la ville de Turin. La plupart des grandes rues la rejoignent comme la Via Garibaldi, la Via Po, la Via Pietro Micca et Via Roma. En Sachant que cette dernière est directement reliée avec l’autre place principale de la ville : la Piazza San Carlo. De même, quelques-uns des plus beaux et des plus importants édifices de Turin donnent sur cette place. Parmi eux, il y a le Palais Royal avec ses jardins, l’Armurerie Royale, l’Église de San Lorenzo, le Théâtre Regio et le splendide Palais Madame.

turin turin 

6. Se promener dans le centre ville de Turin :

Après avoir visité la Piazza Castello, continuez votre chemin dans le centre de Turin. Au détour de ruelles, on tombe sur des bâtiments et des monuments d’époque tous plus beaux les uns que les autres. Il est agréable de se perdre pour découvrir ces beautés italiennes.

7. Faire du shopping sur la via Roma :

Pour les amoureux du shopping, c’est sur la Via Roma que cela se passe. Sous les arcades, les plus grandes marques italiennes et internationales se concurrencent. Et pour cause, les italiens sont bien connus dans le domaine de la mode. D’ailleurs les marques telles que Gucci, Prada, Versace, Armani, Valentino… sont nées là-bas.

via roma, turin via roma, turin

8. Le marché de Turin :

Lors de votre passage à Turin, la visite du plus grand marché d’Europe est à ne pas manquer.  Situé à la Porta Palazzo, il est ouvert tous les matins de la semaine, le samedi toute la journée et fermé le dimanche.
D’un côté vous trouverez de délicieux fruits et légumes à prix imbattables et de l’autre plein d’articles (vêtements, sacs, souvenirs…) à chiner.

marche, mercato, turin 

Où Manger ?

Manger une glace chez Pépino :

Dans le centre ville de Turin, il ne faut pas manquer d’aller manger une glace chez Pépino car c’est l’inventeur de l’esquimau glacé situé Piazza Carignano. En effet, c’est le plus vieux glacier d’Europe depuis 1884 et pour 3,50€ vous pouvez vous asseoir manger le fameux Pinguino. De même, on peut déguster ce bâtonnet glacé en choisissant sont parfum (vanille, noisette, menthe…).

pepino, turin, esquimeau, glace pepino, turin, esquimeau, glace pepino, turin, esquimeau, glace 

J’ai une bonne pizzeria à vous conseiller sur la rue parallèle à la via Roma du côté droit mais je ne me souviens plus de l’adresse. J’espère que vous pourrez reconnaître grâce aux photos. En tout cas, les plats sont pas chers et délicieux.

turin, restaurant pizza, turin pasta, torino

Où Sortir ?

Sur la place Vittorio Veneto :

Le soir, je vous recommande d’aller boire un verre sur la place très animée de Vittorio Veneto. Le samedi soir surtout, les bars et restaurants regorgent de monde si bien que je vous conseille de réserver à l’avance pour être sûr d’avoir de la place. Très joliment éclairée, la place vaut le détour de nuit.

vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin

Cacao :

Pour terminer la soirée en beauté, je me suis rendue à Cacao qui est la discothèque à faire si on a qu’une seule nuit à passer à Turin. L’entrée est gratuite mais avant 23h il faut dépenser un minimum de 10€ en consommation et 20€ après 23h. On paie à la fin de la soirée et j’ai trouvé ce système assez pratique.
Cette boîte de nuit en plein air est un lieu incontournable de la vie nocturne turinoise et l’ambiance, plutôt jeune, est sympathique.

cacao, turin cacao, turin