Les Réseaux Sociaux :

De nos jours, les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien et les “posts” et “hashtags” ont envahi notre vocabulaire. Ils ont notamment révolutionné la manière de communiquer entre les personnes mais pas seulement. Maintenant, on peut aussi s’en servir pour faire de la pub ou encore pour partager des bons plans de manière quasi instantanée. J’utilise principalement les plateformes Facebook, Instagram, Twitter et Snapchat afin de vous faire découvrir de magnifiques endroits partout dans le monde.

Instagram :

La plateforme sur laquelle je suis la plus active est Instagram sous le nom de Biche Around The World. En décembre 2017, je comptais plus de 16500 followers. J’utilise principalement Instagram pour poster des photos et des vidéos des endroits que je visite. Il m’arrive également de mettre les photos de certains plats ou de certains restaurants quand ceux-ci valent le coup. Comme cela, si un endroit vous donne envie vous pouvez le retrouver facilement pour vos prochaines vacances grâce aux hashtags.

Facebook :

Poursuivons ensuite avec ma page Facebook qui est également au nom de Biche Around The World. Sur cette plateforme, je divulgue tous mes bons plans voyages et mes albums photos des voyages. Par exemple, quand une compagnie aérienne fait une promo flash ou quand il y a un bon coup à saisir sur une destination, je vous mets le lien dessus. Le but est de relayer cette info pour que le plus de personnes puissent en profiter. N’hésitez donc pas à me suivre 🙂

Twitter :

Je suis aussi sur Twitter sous le nom de @BicheWorld. Je me sers de ce réseau pour publier des photos et pour relayer des actualités en lien avec le voyage.

Snapchat :

Pour finir, vous pouvez aussi me suivre sur Snapchat sous Biche Around The World. Sur cette application, vous pourrez voir en temps réel où je me trouve aux quatre coins du monde. Mais il faut le regarder régulièrement car les photos et vidéos ne restent en ligne que 24h.

snapchat

Si vous voulez en apprendre davantage sur moi et les raison de ce blog, c’est par ici.