Qui dit Los Angeles, dit parc d’attraction. En effet, la ville compte bon nombre d’entre eux tels que Warner Bros Studios, Disneyland ou encore Six Flags pour les amoureux de sensations fortes. On ne peut malheureusement pas tous les faire et mon choix s’est tourné vers le parc Universal Studios. J’ai trouvé que c’était un bon compromis entre les attractions d’un côté et la visite des studios Universal de l’autre.

Universal Studios

Le pass d’une journée coûte entre 109$ et 119$ pour une personne et cela comprend l’accès illimité des manèges et des spectacles ainsi que la visite des studios. Sachez qu’il est aussi possible de prendre un pass VIP à 329$ si vous voulez une visite personnalisée et commentée des studios.

Les attractions et les spectacles :

Chaque attraction tourne autour d’un film à succès Universal. On peut alors faire une balade sur l’eau avec Jurassic Park mais également des manèges chez les Simpson, la série the Walking Dead, le film à succès Fast and Furious et bien d’autres. La plupart sont des manèges à sensations fortes et il faudra avoir bien le coeur accroché comme pour la revanche de la Momie. Le moins que l’on puisse dire est que ce grand huit dans le noir secoue. Si vous préférez les attractions plus tranquilles, privilégiez les films en 3D et en 4D. Sans oublier d’assister aux nombreux spectacles du parc qui sont divertissants et qualitatifs.

 

Les personnages :

En se promenant dans le parc, il n’est pas rare de tomber nez-à-nez avec des personnages. Ces derniers sont issus des films cultes d’Universal Studios. Parmi les plus connus, il y a les Mignons, Shrek ou encore les Simpson. De même, en fin de journée, il ne faut pas manquer leur parade car ils sont tous réunis.

Les studios :

A bord d’un petit train, on suit un parcourt qui nous emmène découvrir les décors des films et des séries à succès. C’est le cas de Pirates des Caraïbes ou encore des Dents de la Mer. J’ai adoré pouvoir visiter le village de Wisteria Lane que l’on retrouve dans la série Desperate Housewives. Les coulisses de certaines séries policières sont également en accès libre (sauf s’ils tournent bien évidemment). Par ailleurs, la visite est enrichissante car on apprend les techniques utilisées pour faire les effets spéciaux dans les films.

  

Réseaux sociaux