J’ai toujours beaucoup voyagé et au fil du temps j’ai trouvé quelques techniques pour éviter de trop souffrir du décalage horaire. En effet, le jetlag peut être un obstacle fatiguant pour tout voyageur, perturbant les horaires de sommeil et diminuant l’énergie. Cependant, avec une bonne planification et quelques ajustements simples, il est possible de minimiser ses effets.

Voici quelques conseils pratiques pour éviter le décalage horaire lors de vos voyages à l’étranger :

1. Réserver des vols adaptés

La première chose à faire si vous voulez réduire les effets du décalage horaire, c’est de réserver des vols adaptés. Quand je dis adaptés, je n’ai pas de meilleur moment à vous conseiller car cela dépend de chacun et surtout du voyage que vous allez faire. Certains préféreront des vols de nuit pour dormir et économiser une nuit d’hôtel tandis que d’autres choisiront des vols en journée. Les escales aussi jouent beaucoup selon le nombre et la durée. Là encore, c’est un choix personnel à avoir. Pour ma part, j’aime bien les escales longues avec au moins une nuit sur place. Comme cela, il est possible de visiter une ville où je ne serais peut-être pas allée sans escale.

Par ailleurs, certains voyageurs ont constaté qu’ils trouvent le décalage horaire plus difficile lorsqu’ils voyagent vers l’est (par exemple, de l’Amérique du Nord vers l’Europe) car cela raccourcit leur journée. D’autres trouvent le décalage horaire plus difficile lorsqu’ils voyagent vers l’ouest (par exemple, de l’Europe vers l’Amérique du Nord) car cela rallonge leur journée, ce qui peut perturber leur cycle de sommeil habituel.

2. Se mettre au nouveau rythme dès la veille du séjour

Pour éviter le jetlag, commencez à vous adapter au nouveau rythme dès la veille du séjour. Décalez progressivement vos heures de sommeil en vous couchant et en vous réveillant une heure plus tôt ou plus tard chaque jour. A faire bien entendu selon le fuseau horaire de votre destination. Exposez-vous également à la lumière naturelle au moment où il fait jour dans votre destination future pour aider à réguler votre horloge interne. Cette approche proactive réduit les effets du décalage horaire et permet de profiter pleinement de votre voyage dès votre arrivée.

3. S’adapter le plus tôt possible à la nouvelle heure 

Pour atténuer les effets du décalage horaire, il est essentiel de s’adapter rapidement à la nouvelle heure dès l’arrivée. Démarrez en vous ajustant à l’heure locale dès que vous arrivez à votre destination, en mangeant et en dormant aux heures appropriées selon le fuseau horaire local. Attention aux pièges des siestes. Certes tentantes, elles ont bien souvent un impact négatif sur le sommeil de la nuit si elles sont trop longues.

4. Bien s’hydrater et éviter les repas lourds

La déshydratation peut aggraver les effets du décalage horaire. Assurez-vous donc de boire suffisamment d’eau pendant votre voyage pour rester hydraté. De même, évitez l’alcool et la caféine qui déshydratent davantage. Les repas lourds avant le coucher perturbent également votre sommeil et amplifient les symptômes du décalage horaire. Optez plutôt pour des repas légers et faciles à digérer avant de vous coucher.

5. Avoir un bon matelas

Le sommeil reste la clé pour ne pas trop souffrir du jetlag. Et qui dit bien dormir, dit bon lit et bon matelas. A chaque fois que je rentre de voyage, je suis trop contente de retrouver ma chambre et mon lit qui est équipé d’un matelas Emma. Quel bonheur de retrouver son confort et ses repères après un séjour à l’étranger !

Un bon matelas joue un rôle crucial dans la qualité de notre sommeil, surtout lorsqu’il s’agit de minimiser les effets du décalage horaire. En effet, un sommeil de qualité est essentiel pour aider notre corps à s’adapter rapidement à un nouveau fuseau horaire. Un matelas de qualité, adapté à vos préférences de confort et à votre morphologie favorise un sommeil réparateur.

Bien que le jetlag puisse être pénible dans certains cas et à l’origine d’insomnies, si vous l’avez c’est que vous êtes partis et cela reste une bonne chose 🙂