La gastronomie lyonnaise

En France, nous sommes chanceux d’avoir tant de choix culinairement parlant. Selon la région de France où vous vous trouvez, il y a des plats typiques du coin qu’il faut absolument tester. Les spécialités locales font partie intégrante de la découverte d’une ville pour le plus grand bonheur des fins gourmets. Pour accompagner ces mets, là encore nous sommes gâtés avec le vin français qui fait la réputation du pays dans le monde entier. J’habite en Haute-Savoie à Annecy, et j’attends l’hiver avec impatience pour pouvoir manger les fondues, raclettes, tartiflettes… et autres recettes à base de fromage. J’ai également un coup de coeur pour la gastronomie lyonnaise c’est pourquoi j’ai décidé de faire cet article dans le but de mettre en avant les meilleures recettes. En effet, lors d’un séjour à Lyon, goûter les spécialités locales est obligatoire.

Les plats phares de la gastronomie lyonnaise

L’avantage de la cuisine lyonnaise est qu’elle comprend de nombreuses spécialités pour tous les goûts. Que ce soit en entrée, en plat ou en dessert, il y a vraiment de quoi régaler vos papilles, et vos pupilles par la même occasion.

En entrée 

En entrée, commençons par la salade lyonnaise composée de salade (mâche, frisée ou dent de lion), de lardons, de croûtons et d’un oeuf poché. Pour la charcuterie, c’est la rosette de Lyon et le saucisson Jésus de Lyon qui sont réputés dans la ville. Ensuite, le saucisson brioché est un autre plat caractérisant la cuisine lyonnaise. Il peut se manger en entrée ou bien en plat principal. Dans les deux cas, la saucisse se marie parfaitement avec le pain brioché. A noter que certains restaurants proposent uniquement le saucisson à cuire. Avec un peu de moutarde, c’est encore meilleur. On peut aussi commander un gâteau de foie de volaille pour manger typiquement lyonnais. Il s’accompagne la plupart du temps d’un coulis de sauce tomate.

En plat

Pour les plats, les quenelles de brochet (ou nature si vous préférez) sont incontournables. Je vous invite à bien choisir votre bouchon lyonnais pour les manger car elles ne sont pas toujours bien préparées. Bien que le nom de ce plat soit particulier, le tablier de sapeur est bel un bien un autre plat phare de la gastronomie lyonnaise. A base de gras-double mariné dans du vin blanc, il est pané et souvent servi avec une sauce tartare. Le poulet Célestine est une autre spécialité de la région. Cuisiné avec des champignons, de l’ail et du persil, vous m’en direz des nouvelles. Pour les accompagnements, les lentilles sont populaires et les cardons sont très appréciés notamment pendant les fêtes de fin d’année.

En fromage 

N’oublions pas le fromage avec la cervelle de canut (que l’on peut également servir en entrée) et le Saint-Marcellin. J’ai une préférence pour le Saint-Marcellin chaud accompagné de salade verte.

En dessert

Quant aux desserts, je vous invite à déguster les fameuses pralines de Lyon. En tarte ou dans des brioches, c’est un délice. Par ailleurs, les bugnes se mangent sans modération surtout durant le mois de février avant mardi gras. Je termine par vous parler des coussins de Lyon composés d’une ganache en chocolat entourée d’une couche de pâte d’amande. Pour info, ils nécessitent 4 jours de fabrication. A noter, que ça peut être une bonne idée de cadeau pour ramener chez vous car ils sont connus dans le monde entier.

D’autres spécialités lyonnaises à découvrir dans cet article.

Si vous aimez bien manger, je vous invite alors à faire un tour aux Halles de Paul Bocuse. Avec ses nombreux stands, c’est le paradis de la gastronomie lyonnaise où vous pourrez acheter la plupart des plats que nous avons cité ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑