fbpx

Syracuse

Syracuse est une ville incontournable de Sicile. Elle se trouve à 1h en voiture au Sud de Catane, c’est pourquoi elle mérite que l’on s’y attarde.

Visiter Syracuse et ses environs

  1. La presqu’île d’Ortigia
  2. Le temple d’Apollon
  3. Le marché
  4. La place du Duomo
  5. La promenade du bord de mer
  6. Le château Maniace
  7. Le site archéologique de Néapolis
  8. Où manger à Syracuse ?
  9. Visiter Catane
  10. Visiter Taormina
  11. Une journée au volcan Etna

1. La presqu’île d’Ortigia

Lorsqu’on parle de Syracuse, c’est surtout de la presqu’île d’Ortigia que l’on parle. En effet, fondée en -734, Ortigia constitue la partie historique de la ville que l’on atteint en voiture en traversant un petit pont. Rien que de se promener dans les rues est un musée à ciel ouvert. On retrouve les couleurs et les senteurs qui font le charme des villes italiennes.

Syracuse Sicile Syracuse Sicile Syracuse Sicile  Syracuse Sicile

2. Le Temple d’Apollon

En se baladant, on tombe tôt ou tard, sur le temple d’Apollon. Celui-ci est l’un des plus anciens temples grecs de Sicile. En plein coeur de la ville, il se marie parfaitement avec le décor urbain environnant.

Syracuse Sicile

3. Le marché

Juste à côté du temple d’Apollon, ne manquez pas d’aller faire un tour au marché de la ville. C’est à la fois un régal pour les papilles mais aussi pour les pupilles.

Syracuse Sicile

4. La Place du Duomo

La Piazza du Duomo est une autre visite immanquable à faire à Syracuse. On y trouve d’ailleurs une impressionnante cathédrale. Malgré les changements d’époques et de religions qui l’ont transformé en temple grec, en église et même en mosquée, cet endroit a toujours été un lieu de culte. Que ce soit la cathédrale ou les bâtiments de la place, on remarquera d’ailleurs les travaux spectaculaires de rénovation. Pour quelques euros, vous pouvez visiter d’Hypogée qui est une galerie souterraine qui servait de refuge lors des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Il faut moins d’un quart d’heure pour faire le tour mais le lieu est chargé d’histoire. En sortant, vous n’êtes qu’à quelques mètres de l’aquarium si cette visite vous tente.

Syracuse Sicile Syracuse Sicile

5. La promenade du bord de mer

Depuis le port de Syracuse, poursuivez ensuite votre chemin sur la promenade longeant la mer. L’avenue est très bien entretenue. De même, c’est un bon moyen de relier le temple d’Apollon et la Piazza du Duomo.

6. Le Château Maniace

Sur la pointe d’Ortigia, le regard est attiré par ce château datant du XIIIème siècle. Malheureusement on ne peut pas visiter l’intérieur qui est en rénovation depuis 2014. Cependant il est tout à fait possible de visiter l’extérieur du château.

Réservez votre billet coupe-file pour le château Maniace – 8,50€

7. Le site archéologique de Néapolis

Passons maintenant du côté de la partie haute de Syracuse avec le magnifique site archéologique de Néapolis. Si vous aimez marcher, il est tout à fait possible de le rejoindre à pied depuis la presqu’île d’Ortigia. Parmi les lieux phares, on peut voir les vestiges d’un théâtre grec, d’un amphithéâtre romain ainsi qu’une grotte appelée “Oreille de Dionysos”. Je vous conseille d’y aller le matin afin d’éviter les fortes chaleurs et le monde.

Réservez votre billet coupe-file pour Néapolis et le théâtre grec

Où manger à Syracuse ?

A la Salumeria :

La Salumeria des Frères Burgio est une institution à Syracuse depuis 1978. Je vous suggère cet endroit pour déjeuner après avoir fait le marché par exemple. Les produits sont très qualitatifs pour un prix plus que raisonnable. A la carte, on peut commander des sandwiches mais le mieux est de partager une planche (terre, mer ou les deux). Comme cela vous pouvez ainsi goûter à tout et découvrir les produits du terroir italien. La planche terre et mer est à 15€ et je vous assure que c’est vraiment très bon.

Syracuse Sicile Syracuse Sicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑