fbpx

L’Irlande et le Pays de Galles – Routes Celtiques

Le Concept des Routes celtiques

Les Routes celtiques sont le fruit d’un partenariat entre six comtés irlandais et gallois qui encouragent les visiteurs à «aller plus loin, rester plus longtemps ».

Les Routes celtiques sont une collaboration entre les communautés côtières du Pays de Galles (Carmarthenshire, Ceredigion, Pembrokeshire) et ses homologues de l’autre côté de la mer d’Irlande (Wicklow, Wexford et Waterford). Ils ont uni leurs forces afin de proposer une sélection d’expériences de voyage conçues pour inciter les visiteurs à découvrir davantage la culture, l’esprit et l’âme celtiques.

La relation entre les deux nations celtiques provient du lien indissoluble formé par leur héritage commun de paysages sauvages, de croix anciennes, de ruines de chapelles et de pierres sacrées.

Les migrants irlandais qui se sont installés au Pays de Galles au 5ème siècle ont marqué de leur empreinte les pierres de l’Ogham qui bordent encore aujourd’hui le littoral gallois. En retour, le Pays de Galles a donné Saint Patrick à l’Irlande – c’est du moins ce qu’on dit.

Les Routes celtiques ont pour but de faire découvrir cette relation primale à de nouveaux yeux et à de nouvelles oreilles. Ces de nouveaux visiteurs découvriront une nature sauvage et des routes moins fréquentées. De même, ils vivront au rythme des saisons et des transformations de la nature. Des légendes de saints, de géants et de princes transporteront les visiteurs dans des univers inconnus.

Les trois comtés gallois et les trois comtés irlandais se ressemblent presque comme deux gouttes d’eau. Ils ont de longues plages intactes, une campagne vallonnée luxuriante et, s’élevant au loin, des chaînes de montagnes spectaculaires.

Qu’y a-t-il à faire sur les Routes celtiques ?

Au total, les six comtés des Routes celtiques proposent 78 expériences aux visiteurs. Cela leur donne ainsi l’occasion d’explorer réellement ces coins magnifiques et spirituels de l’ouest du Pays de Galles et de l’ancien Est de l’Irlande.

Chacun des six comtés a présenté ses cinq meilleures « expériences » de Routes celtiques, connues sous le nom de Balises celtiques. Les Balises celtiques sont les lieux où vous trouverez les vues, les sons et les histoires qui ont façonné ces belles régions du monde. Chaque balise révèle un moment particulier de l’histoire celtique, que ce soit il y a 2000 ans, il y a 200 ans ou de mémoire d’homme.

Beaucoup de ces lieux sont des lieux touristiques bien connus. C’est notamment le cas de l’ancienne ville de marché d’Aberystwyth à Ceredigion et la ville viking de Waterford. Mais beaucoup sont moins connus, des endroits que vous ne trouverez qu’en cédant à la curiosité et au hasard, en éteignant la navigation par satellite et en vous fiant à votre propre instinct (et peut-être à une bonne vieille carte).

Irlande - Routes Celtiques

Les six comtés ont également mis en avant trois Moments celtiques. Choisis pour mettre en valeur les temps et les lieux où le lien avec le passé, la terre et l’esprit est renforcé. Les Moments celtiques comprennent un lieu spécifique et peut-être un moment de la journée, ou de l’année, pour que les visiteurs sachent qu’ils découvrent l’esprit celtique au moment où cette expérience est à son apogée. Parmi les points forts, on peut citer l’observation des baleines à Hook Head ; le repérage de phoques à Cemaes Head ainsi que la fête du maquereau de l’Aberaeron.

Les balises et les moments celtiques se renforcent par les Découvertes celtiques qui offrent aux visiteurs encore plus d’expériences, y compris la glorieuse promenade côtière de l’Anneau de Hook et la visite de certains des châteaux les plus magiques de la région, dont ceux de Dinefwr, Kidwelly ainsi que les ruines du Château noir de Wicklow.

Comment rejoindre les Routes celtiques ?

Air – 14 aéroports en France, dont Paris, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Nice, offrent des vols directs vers Dublin. De là, vous pouvez louer une voiture pour vous rendre à Wicklow vers le sud en moins d’une heure, puis à Wexford et Waterford.

Vous pouvez également prendre des vols directs depuis Paris vers l’aéroport de Cardiff. De là, vous pouvez louer une voiture et rouler vers l’ouest pour atteindre le Carmarthenshire en moins de deux heures. Vous pouvez ensuite continuer vers l’ouest et le Pembrokeshire ou vous diriger vers le nord jusqu’à Ceredigion.

Par ailleurs, 13 aéroports français proposent des vols directs vers l’aéroport de Bristol. Ensuite il faut compter environ trois heures de route pour se rendre dans le Carmarthenshire.

Mer – de France, vous pouvez prendre un ferry de Cherbourg à Rosslare ou Dublin en Irlande. Si vous voulez vous rendre au Pays de Galles depuis l’Irlande, vous pouvez également prendre un ferry de Rosslare en Irlande à Fishguard au Pays de Galles.

Route – si vous souhaitez prendre votre propre voiture pour votre aventure sur les Routes celtiques, prenez le tunnel sous la Manche de Calais à Folkestone. Roulez ensuite vers le nord-ouest jusqu’au Pays de Galles.

Les voyages sont autorisés entre la France, le Pays de Galles et l’Irlande. Cependant, chaque pays applique ses propres règles en matière de voyage pour l’entrée sur son territoire, que vous devez respecter. Ne voyagez que si vous pouvez le faire en toute sécurité et si vous ne présentez aucun symptôme du coronavirus. Consultez les sites Web des gouvernements de la France ; de l’Irlande et du Pays de Galles pour obtenir les informations les plus récentes sur les voyages entre ces pays.

Pour plus d’informations, consultez le site https://celticroutes.info/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑