Saint-Domingue est effectivement la capitale de la République Dominicaine. Avec plus de deux millions d’habitants et bon nombre de curiosités touristiques à visiter, elle fait partie des villes incontournables de l’île. Et pour cause, la capitale regorge d’un patrimoine exceptionnel notamment grâce à la zone coloniale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce quartier colonial est le témoignage des premières implantations de colons espagnols dans le ”Nouveau Monde” dont les racines remontent à la fin du XVème siècle.

Quoi visiter ?

1. La zone coloniale :

Commençons notre découverte de Saint-Domingue par la zone coloniale qui, comme je vous le disais en introduction, est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. A l’intérieur, on trouve de nombreux bâtiments historiques, des allées piétonnes, des églises mais également des parcs. Ne manquez pas les deux principales rues touristiques. Tout d’abord, la Calle de las Damas qui fût la première rue du Nouveau Monde. Ensuite, la calle de Conde, qui est une rue piétonne où l’on trouve des dizaines de boutiques et de magasins. Coloré et chaleureux, ce quartier est ainsi le plus agréable de la capitale.

       

2. Une fabrique de cigares :

Profitez de votre escapade dans la zone coloniale pour aller visiter une fabrique de cigares. En plus d’être intéressant car l’on apprend les différentes étapes de fabrication des cigares, cela est également une bonne idée de cadeaux à ramener.

 

3. Le musée de l’ambre :

La République Dominicaine est riche en ambre c’est pourquoi il est judicieux d’aller visiter un musée sur ce sujet. Situé Calle El Conde, face au Parc Colon, le musée de la ville coloniale présente le plus grand morceau d’ambre trouvé en République Dominicaine. Par contre, on fait vite le tour mais cela permet d’en apprendre un peu plus sur cette pierre.

4. L’Alcazar de Colon :

Bâtie en 1510, peu de temps après l’arrivée des premiers colons sur l’île de Hispaniola (comme elle s’appelait à l’époque), l’Alacazar de Colon est à voir. Cette villa fût construite pour Diego Colon, gouverneur de l’île et fils de Christophe Colomb. L’Alcazar a d’ailleurs servi pendant plusieurs décennies de quartier général pour le commandement des opérations de conquête des Caraïbes et de l’Amérique du Sud. Après avoir été restaurée en 1950, la villa est devenue un musée colonial. On y trouve des peintures d’époque, des meubles coloniaux ainsi que de la vaisselle, et des armes. Juste derrière, poursuivez votre chemin afin de découvrir une magnifique vue sur la ville

5. Faire un tour en voiture d’époque :

Je rajoute un peu d’insolite en vous conseillant de visiter ce quartier coloniale à bord d’une voiture d’époque. Pour cela, il faut d’abord s’inscrire pour « La Ruta del Chivo » qui propose un tour en voiture des années 50. On part alors à la découverte de l’histoire du dictateur Rafael Trujillo qui a justement été assassiné dans une voiture similaire en 1961 après 30 ans de dictature. Cette balade permet d’en apprendre davantage sur l’histoire du pays, et cela de manière originale et agréable. De même, le tour comprend également une halte au musée de la Résistance.

6. Se promener sur le Malecon :

Le Malecòn est la grande promenade qui borde l’océan. Très prisée des dominicains et des touristes, c’est là-bas qu’il faut se rendre le soir venu. Recensé comme zone protégée et parc national, ce boulevard de 14,5 km longe le front de la mer des Caraïbes. De plus, le Malecón mène au port de croisières et à la cité coloniale. Sur de chemin, on trouve de nombreux hôtels et des restaurants.

Où manger ?

A Jalao :

Jalao est situé sur la rue El Conde et est idéal pour dîner au coeur de la zone coloniale de Saint-Domingue. Tout en mangeant, les clients assistent gratuitement à divers spectacles musicaux. La nourriture est bonne et l’ambiance top. Les cocktails sont très bons en revanche je vous déconseille de prendre un dessert.

Où dormir à Saint-Domingue ?

Hôtel Antiguo Europa :

Très bien placé au coeur du centre colonial de Saint-Domingue, je vous recommande l’hôtel Antiguo Europa*** pour votre séjour dans la capitale. Datant du XIXème siècle, son architecture se fond parfaitement dans le décor de la ville. Le rapport qualité prix et bon malgré le fait que les chambres ne soient pas terribles. La terrasse sur le toit, où l’on prend d’ailleurs le petit déjeuner, compense cela. De même, c’est un endroit parfait au moment du coucher du soleil car la vue sur la zone coloniale est unique.