Après Split, découvrons ensemble une autre ville incontournable de Croatie : Dubrovnik. La perle de l’Adriatique attire chaque année des milliers de touristes. Il faut bien reconnaître que son architecture atypique dépayse et fascine. Par contre, avec la hausse rapide et fulgurante du nombre de touristes ces dernières années, les prix des logements et des habitations se sont envolés. En été, il devient très difficile et cher de se garer à l’entrée de la ville. Je préfère vous prévenir que vous puissiez vous organiser car le meilleur moyen de rejoindre le centre est en taxi ou en bus. De plus, privilégiez les visites tôt le matin ou plus tard dans la journée, comme cela vous éviterez un peu les croisiéristes qui arrivent chaque jour en masse..

Quand partir à Dubrovnik ?

Si vous le pouvez, essayez vraiment d’éviter juillet-août car depuis quelques années, la ville est saturée. Cela gâche un peu le séjour car on ne peut pas profiter pleinement des décors du centre piéton. Les meilleurs mois restent mai, juin, septembre et octobre où il fait entre 25° et 30°. Si vous n’avez pas le choix et que vous devez partir en été, je vous conseille alors de loger en dehors du centre et de privilégier Lapad ou encore Cavtat qui est une station balnéaire située à 15 kilomètres de Dubrovnik.

La Monnaie :

En Croatie, ce n’est pas l’Euro mais le kuna croate qui est la monnaie. Avant de partir, il convient alors de regarder le taux de change en vigueur. En 2018, 100 kunas valaient 13,50€.

Quoi faire et quoi visiter à Dubrovnik ?

1. Déambuler dans les ruelles du centre ville :

Comme beaucoup de villes en Croatie, les murs en pierres et les ruelles étroites apportent beaucoup de cachet aux centres piétons. Dubrovnik ne déroge pas à cette règle et en plus de cela, elle est entourée de remparts. De même, il y a de nombreux monuments religieux. L’un des plus impressionnants est le grand Monastère Franciscain abritant la plus ancienne pharmacie d’Europe. Ne manquez pas non plus d’aller voir la fontaine d’Onofrio. Cette dernière se trouve sur une place vers la Porte Pile.

    dubrovnik 

2. Partir sur les traces de la série Game of Thrones :

Il n’est pas étonnant d’apprendre que ce décor hors du commun a intéressé les producteurs de films et de séries. Pour Dubrovnik, c’est dans la série Game of Thrones que l’on peut ainsi retrouver les lieux dans certaines scènes extérieures de Port-Réal. Pour les fans, un peu partout dans la ville on vous propose de faire le tour des endroits cultes de la série. De même, les souvenirs à cette effigie se comptent par milliers.

dubrovnik 

3. Marcher sur les remparts de la ville :

La visite des remparts de la ville, longs de 2 kilomètres, est incontournable à Dubrovnik. Elle coûte 120 kunas soit 16€ environ. Avec le succès de Game of Thrones les prix se sont, là encore, envolés ces dernières années et je pense que cela va continuer dans ce sens. Néanmoins, cette visite est enrichissante et nous plonge dans un autre temps. Si vous y allez en été, il est préférable d’y aller tôt le matin sinon il fait vraiment trop chaud.

  

4. Se promener le long du Stradun :

Le Stradun est l’artère principale du centre ville de Dubrovnik. On y trouve de nombreuses boutiques mais aussi des dizaines de restaurants et de glaciers. Au milieu, on remarquera la présence de la tour de l’horloge, haute de 35 mètres. De jour comme de nuit, cette rue pavée grouille de monde animant ainsi le coeur de la ville.

 Dubrovnik

5. Prendre de la hauteur avec le téléphérique :

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez monter au sommet du mont Srd de Dubrovnik en téléphérique. Cela permet notamment de bénéficier d’une vue d’ensemble sur la ville tout en surplombant la mer. L’aller-retour est à 150 kunas soit environ 20€ par personne. Cependant, sachez qu’il est possible de vous y rendre à pied, en bus ou encore en voiture. Au sommet, il y a aussi le musée de la Guerre d’Indépendance de la Croatie à découvrir.

 

Une fois là-haut, la vue est imprenable sur le coeur historique mais aussi sur les îles autour. Une fois que vous y êtes, profitez-en pour déjeuner ou boire un verre au restaurant panoramique.

6. Se promener au port :

Le port de Dubrovnik est pittoresque, c’est pourquoi l’on s’y promène volontiers. Le côté médiéval de la ville est toujours présent avec au loin, les eaux bleues de l’Adriatique.

  

7. Faire une croisière :

Une fois que vous êtes au port, je vous suggère d’en profiter pour faire un tour en bateau. Pour ma part, j’ai opté pour un tour de 35 minutes à 12€ à bord d’un bateau sous-marin. Ce dernier est vitré pour permettre, soit-disant, d’observer les fonds marins et les poissons. Honnêtement ce n’était pas terrible car avec le moteur, l’eau est brassée et on ne voit pas grand chose. Heureusement, la vue depuis le bateau était chouette. Depuis la mer, on peut davantage se rendre compte de l’étendue de la ville fortifiée tout en découvrant des grottes et les plages. A noter que sur le port, on trouve d’autres compagnies proposant du jet ski, du kayak ainsi que des tours en bateaux pour aller sur les îles d’en face.

  Dubrovnik dubrovnik Dubrovnik Dubrovnik

8. Aller à la plage :

A seulement 10 minutes à pied du centre ville, je vous recommande Banje Beach. C’est une plage de galet à l’eau très claire où il est bon d’aller faire trempette. Une autre plage de galets populaire est celle de Copacabana. Cette dernière se trouve sur la péninsule de Lapad. Et enfin, la plage de Buze est celle située sur les rochers sous les murs de la ville. Je vous la préconise également, surtout au coucher du soleil.

 

9. Découvrir Lapad :

En plus de la très belle plage de Copacabana, Lapad est une excellente option pour dormir. Effectivement, c’est pratique pour visiter Dubrovnik et suffisamment grand pour avoir un peu d’animation le soir avec du choix au niveau des restaurants. Vous verrez ci-dessous que c’est d’ailleurs à Lapad que se trouve l’hôtel que je vous conseille pour l’hébergement : l’Hôtel More*****.

 

10. Passer une journée à Cavtat :

Située à 15 kilomètres de Dubrovnik et à seulement 5 kilomètres de l’aéroport, la station balnéaire de Cavtat est très attractive. A taille humaine, on se promène avec plaisir dans le centre ville. Parmi les lieux phares à visiter, il y a le Palais du Recteur, l’église Saint-Nicolas, la pinacothèque ainsi que la maison du peintre Vlaho Bukovac. Par ailleurs, le coucher du soleil sur le port de Cavtat reste pour moi l’un des plus beaux auquel j’ai pu assister lors de mon séjour en Croatie.

Où dormir ?

Dormir dans le centre historique de Dubrovnik est bien sûr possible. Il existe des dizaines d’hôtels et d’appartements pour ce faire. L’avantage est d’être au coeur de la ville et près des principales attractions touristiques. Cependant, il y a tellement de monde qu’il ne faut pas espérer se reposer au calme. De même, les prix s’envolent et ce n’est pas toujours justifié.

A l’Hôtel More***** :

Situé à Lapad, à 4 kilomètres du centre de Dubrovnik, une liaison de bus fait la navette entre l’hôtel et le centre piéton. Cela évite ainsi tous les tracas de parking qui sont un véritable casse-tête. En plus de la très belle plage de Copacabana, Lapad est suffisamment grand pour avoir un peu d’animation le soir avec du choix au niveau des restaurants. Ensuite, une fois dans l’hôtel, on peut alors profiter des piscines, du jacuzzi ainsi que de la mer. Je vous conseille également les restaurants de l’hôtel qui servent une très bonne cuisine devant un somptueux décor surplombant la mer Adriatique. Pour voir mon article complet sur l’hôtel c’est par ici.

   Hotel more dubrovnik